3 conduites à tenir face à l’opposition de l’enfant

Bonjour à Tous,

Je vous présente ici, 3 conduites à tenir face à l’opposition de l’enfant.

Entre 1 et 5 ans, les conduites d’opposition sont normales, nécessaires et inévitables.

Ces conduites (refus alimentaires, troubles du sommeil, refus d’être propre, et.) varient en fonction de l’âge, du sexe, du milieu socioculturel, du milieu familial et de l’environnement.

L’évolution des attitudes d’opposition dépend surtout du sens que les parents donnent au comportement de leur enfant et de fait de leurs réponses. Durant cette, l’enfant a besoin de l’opposition de ses parents pour se rassurer et se structurer.

Lorsqu’une crise s’avère difficile à supporter, trois attitudes, peuvent être envisagées pour éviter le conflit avec l’enfant :

1. soit interrompre le face-à-face en se soustrayant au regard de l’enfant après avoir mis des mots sur le comportement de l’enfant (tourner le dos, etc).

2. soit introduire un tiers pour amener l’enfant à comprendre et à accepter cette nouvelle consigne (l’autre parent, une peluche, etc.).

3. soit lui signifier qu’il peut se mettre en colère mais seulement dans un autre espace (sa chambre, etc.).

A chaque adulte ou parent de trouver la solution, ceci en fonction de sa personnalité, de son histoire et de sa relation privilégiée avec l’enfant.

C’est aussi une période difficile pour le couple parental entraînant des réajustements éducatifs nécessaires, car, souvent et normalement, le père et la mère ne sont pas toujours d’accord sur les conduites à tenir.

A bientôt,

Mathilde Espeillac, conférencière-psychologue

Chaînes Youtube : Mathilde ESPEILLAC & KOKASS Music

Site Cabinet Mathilde ESPEILLAC : www.ocefip.com

Site AKM (Association Kokass Music) : www.kokassmusic.fr

Site KOKASS : www.kokassmusic.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *